• Hommage à Albert BADIER

    En raison de la situation sanitaire incertaine, l’hommage à Albert ne se fera pas en mars comme prévu mais le samedi 13 novembre 2021, l’après-midi à Saint-Denis-du-Maine. Projection du film « Agriculteurs sous tension, une omerta française » (où Albert apparaît à plusieurs reprises), plantation d’un arbre…
    AG FE 53 : Elle est fixée au vendredi 9 avril 2021 à Ruillé-Froid-Fonds (chez Albert), sous réserve.

Albert nous a quittés le jour de la Toussaint.

Nous savions que la santé d’Albert devenait de plus en plus précaire. Il s’est éteint le dimanche 1er novembre 2020.
Il était un des co-fondateurs de la FE 53 avec Roger GODEFROY et Jean-Paul BEILLARD.
Droit, déterminé, jamais découragé, infatigable, maîtrisant parfaitement ses dossiers, il aura été un grand acteur des causes environnementales. Ajouté à ceci un sens des autres hors du commun.
Grand merci à toi Albert !

Photo ci-contre tirée du film « AGRICULTEURS SOUS TENSION : UNE OMERTA FRANÇAISE » diffusé sur FR3 en septembre dernier. Il aura énormément œuvré ces deux dernières années pour que la lumière soit faite sur la problématique des ondes magnétiques qui entraînent des drames dans certaines exploitations. Il va nous laisser un grand vide.
La Fédération pour l’Environnement en Mayenne présente ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Nos pensées vont également à toutes les structures pour lesquelles il s’est investi sans compter tout au long de sa vie.

Quoi de mieux que des témoignages pour évoquer l’homme ?

Les messages pour saluer la mémoire d’Albert affluent. Voici ceux de Roger GODEFROY, de Jean-Paul BEILLARDde nos ADHÉRENTS, de François DUFOUR, de Jean-Marc LALLOZ, de Nathalie BARBE, de Michel PERRIER, des époux Didier et Isabelle BRAULT, de Serge PROVOST, d’Isabelle EYMON, de Michel ROSE

Message de Roger GODEFROY, co-fondateur de la FE 53 avec Jean-Paul BEILLARD et Albert :
J’ai pu échanger avec lui pour la dernière fois jeudi (29/10)… Malgré la maladie, il s’informait toujours sur nos activités… Il savait aussi que  « la page est remplie » comme il nous le disait encore très récemment.
Il est avec Jean Vauzelle à l’origine de mon engagement militant en 2008.
J’ai pu mesurer au fil de ces années toutes ses connaissances utiles à nos combats.
Comme vous, ma tristesse est immense.
Cordialement
Roger GODEFROY

Message de Jean-Paul BEILLARD, un des 3 co-fondateurs de la FE 53 avec Roger GODEFROY et Albert :
Je viens de prendre connaissance avec tristesse du décès d’Albert. C’est une grande perte pour l’ensemble du milieu associatif, Albert a été un infatigable compagnon de route, toujours présent quand nous avions besoin de lui.
Merci à toi Albert pour tout ce que nous avons vécu ensemble.
Amicalement
Jean Paul BEILLARD

Message de François DUFOUR (Conseiller régional de Normandie, ancien porte-parole de la Conf’) :
Bonjour
Merci à vous de nous avoir fait connaître rapidement cette bien triste information.
Depuis la rencontre avec Albert, j’ai pu me rendre compte à quel point l’homme était engagé, disponible sans compter, agréable à vivre à nos côtés pour défendre cette noble cause pour l’environnement et les êtres humains.
Humaniste et doux, j’ai très vite apprécié sa sincérité et sa gentillesse.
Albert va beaucoup manquer à tous ceux qui le côtoyaient
Transmettez à ses proches mes profondes amitiés et mes condoléances
Je vois avec les collègues comment nous ferons parvenir notre reconnaissance.
François Dufour

Message de Jean-Marc LALLOZ, animateur et représentant du collectif Bocage 53 à la FE 53 :
Bonjour
Très triste nouvelle.
Albert était un humaniste de combat dont j’ai pu mesurer l’infatigable ardeur depuis l’affaire de St Calais. Puisse son exemple susciter l’engagement de nombreux militants !
C’était aussi un Ami…
JMarc

Message de Nathalie BARBE, réalisatrice du documentaire* qui a immortalisé Albert :
Bonjour
Même si c’est une nouvelle à laquelle nous étions tous préparés, je suis très triste d’apprendre la disparition d’Albert. Je l’avais eu au téléphone il y a quelques jours et il me paraissait pourtant mieux. Peut-être nous trompait-il un peu en gardant sa bonne humeur et sa détermination. Je suis heureuse qu’il soit immortalisé dans le documentaire.  C’est une juste reconnaissance pour le travail qu’il a mené contre les ondes et aux côtés des éleveurs touchés. 
Je suppose que ce temps de pandémie ne nous permettra pas de lui rendre un dernier hommage. Tenez-moi informée et transmettez à sa famille mes plus sincères condoléances.
Bien à vous,
Nathalie Barbe
*voir ici la présentation du film par Nathalie BARBE, invitée sur le 19/20 de FR3 le 10 septembre 2020. Albert apparaît dans les extraits.

Message de Michel PERRIER, représentant de Vents Citoyens à la FE 53, ex-conseiller régional EELV et actuel élu de Bonchamp-lès-Laval :
Albert avait une énergie infatigable. Il multipliait ses activités, particulièrement à propos de l’environnement, mais aussi pour des principes essentiels comme la laïcité (il a été un délégué départemental de l’éducation nationale par exemple). Il était aussi adhérent des Verts, puis d’Europe Ecologie Les Verts, depuis des décennies (1992) et très récemment encore, il s’excusait par téléphone de ne pas pouvoir participer à notre AG.
Deux souvenirs très précis pour moi. Il avait apporté ses compétences sur l’eau au sein de Mayenne Vivante, et bien aidé le mouvement stop-THT contre les champs électro-magnétiques. J’ai retrouvé hier (hasard ?) la première page d’un ancien n° de l’Avenir Agricole où il figurait. (voir dans la rubrique « ONDES »)
Merci encore Albert pour ton exemple.
Avec tristesse
Cordialement
Michel PERRIER

Message de l’association ADTEC du Craonnais, membre de la FE 53 :
Nous transmettons toutes nos condoléances à un homme d’engagement comme il n’y en a plus. Bravo à lui pour tous ses combats menés ! ‌
Françoise VALLÉE, secrétaire

Message de Catherine CLÉMENDOT, présidente de l’association 3 PMN (Ahuillé), membre de la FE 53 :
Au nom de 3 PMN, je présente nos condoléances à sa famille et à ses amis proches.
Catherine Clémendot.

Message de l’association Les Amis de la Vaudelle (Saint-Thomas-de-Courceriers), membre de la FE 53 :
De la part des membres de l’association Les Amis de la Vaudelle,
Nous n’oublierons pas l’engagement d’Albert dans la défense de l’environnement. Sa générosité et son accueil chaleureux nous ont tous touchés. Il nous manquera. 
Nos plus sincères condoléances à sa famille. 

Message de l’association PLE (Pays de Loiron Environnement), membre de la FE 53 :
Quelle triste nouvelle !
Mais l’engagement d’Albert pour la cause environnementale et le bien commun doit guider nos pas et nous servir d’exemple.
Chapeau bas !
Notre association, PLE, adresse toutes ses condoléances à la famille d’Albert et à ses proches.
Cordialement
Pour PLE, Philippe Moreau

Message de Louis RACINE, membre individuel de la FE 53 :
Bonjour,
Triste nouvelle, nous savions que c’était son ultime combat mais quand même..
Mes sincères condoléances à sa famille et ses amis.
Louis RACINE

Message de l’association du Bel air de la Ricoulière, membre de la FE 53 :
Madame,
L’association du Bel air de la Ricoulière  vous prie de recevoir ses  sincères condoléances et tout son soutien dans cette douloureuse épreuve que vous traversez.
Nous nous souviendrons d’un homme généreux et enthousiaste qui a toujours su nous accompagner lorsque nous avions besoin de lui.
Nos salutations les plus sincères.
Philippe LAMBERT
Association du « Bel Air de la Ricoulière »

Message de l’association de la Sauvegarde de la vallée de la Vaige et de l’Ouette (Vaiges), membre de la FE 53 :
Bonjour.
L’association Sauvegarde de la vallée de la Vaige et de l’Ouette.
Et moi même.
Toutes nos condoléances à la famille ainsi qu’à ses proches. Et un grand merci pour tous ces combats effectués.
Cordialement
Stéphane

Message de Gérard LESAGE, président du CRI53 (Préaux), membre de la FE 53 :
Bonsoir à tous,
Attristés par le décès de notre camarade Albert Badier, nous avons une pensée émue toute particulière pour lui aujourd’hui et partageons les sincères condoléances  que vous présentez très certainement à sa famille.
Cordialement.
G. LESAGE pour le CRI 53

Message de l’association Les Amis du Village de Chémeré-le-Roi :
Les Amis du Village de Chémeré-le-Roi adressent tous leurs condoléances à sa famille.
Pascal Genest

Message de l’association Entre Taude et Bellebranche, membre de la FE 53 :
ALBERT S’EN EST ALLÉ…
Albert Badier marchait à nos côtés depuis 2004, date de la création d’Entre Taude et Bellebranche.
Spécialiste de l’eau, dont il avait fait son métier, il nous a beaucoup aidés à comprendre l’impact des carrières sur les nappes phréatiques. Il utilisait des mots bizarres régime karstique, cône d’assèchement, teneur en nitrate, équilibre phosphore azote…Mais au-delà de ses compétences, Albert était un camarade dans les deux sens du mot. Un camarade d’association, un compagnonnage militant  tout en étant aussi un véritable ami attentif aux autres.
Alors même si l’Albert de la petite chanson qu’écoutait autrefois mes enfants est très différent de notre Albert… la franche camaraderie qui en émane n’est pas sans rappeler l’affection que nous éprouvons tous pour lui au sein de l’association.
Message à retrouver sur le site de l’association ici.

Message de Didier et Isabelle BRAULT de Noyen-sur-Sarthe (72), agriculteurs très impactés par les ondes magnétiques et acteurs également du documentaire évoqué plus haut :
Bonsoir, c’est avec émotion et grande tristesse que vous nous confirmez la disparition de cet infatigable Albert comme vous le dites si bien.
Nous n’avons pas connu ce « grand monsieur » assez tôt mais Albert nous a permis de pousser notre combat difficile.  Notre « combat » a commencé lorsque le professeur Belpomme (cancérologue dans plusieurs hôpitaux de Paris) est intervenu à notre demande pour une conférence à Malicorne (Sarthe) et Albert était des nôtres ce jour-là.
La suite a été de faire renaitre une association ANAST pour laquelle Albert nous a donné beaucoup de conseils (juridiques) après tout son vécu que vous devez connaitre.
Maintenant nous sommes « orphelins » et Albert va nous manquer énormément. Nous avons pu échanger avec lui ces dernières semaines même jusqu’à la semaine dernière, on sentait bien l’homme fatigué.
Transmettez à sa famille nos sincères condoléances. Il nous manque déjà.
A bientôt.
Didier et Isabelle Brault

Message de Nadia LEROUX, présidente de l’association Evron Défense Environnement, membre de la FE 53 :
Quelle triste nouvelle 😔.. Je garderai de lui le souvenir d’un combattant très actif avec beaucoup de connaissances et toujours prêt à donner des conseils.. Mes condoléances à sa famille..
Nadia

Albert, un guide partout où il est passé. Photo : ©ANAST

Message de l’association ANAST (Association Nationale Animaux Sous Tension) par la voix de son président, Serge PROVOST :
Très chers amis,
Notre camarade Albert BADIER nous a quittés le matin du 1er novembre à 3 heures.
Engagé dans de très nombreuses associations, notamment l’APEM (Association Pour l’Environnement Malicornais) puis l’ANAST (Association Nationale Animaux Sous Tension), son investissement au service d’une justice sociale et d’un monde plus humain témoigne des valeurs qu’il portait et défendait… Jusqu’au dernier jour, il a résisté !…
Parti trop tôt, il espérait savourer la victoire de notre lutte contre les CEM (Courants Electro-Magnétiques) et diverses ondes diffusées sur notre territoire…
Ses obsèques seront organisées au cimetière de Ruillé-Froid-Fonds en Mayenne le mercredi 4 novembre à 14 h 30. 30 personnes sont autorisées à y participer, la priorité est accordée à sa famille, aucune personne représentante des structures dans lesquelles il était engagé ne sera possible. Plus tard, quand la Covid-19 aura cessé de sévir, une cérémonie pourra être organisée à sa mémoire.
En attendant, MERCI ALBERT et nous présentons nos sincères condoléances à sa famille et à ses amis.
Serge PROVOST et son conseil d’administration – Message à retrouver sur le site de l’association ici.

Message de Catherine Le CUNFF, présidente de l’association ADTERA (Villaines-la-Juhel), membre de la FE 53 :
Triste nouvelle.
Transmettez pour nous membres d’ADTERA toute notre affection à ses proches. Nous avons pu apprécier lors de nos rencontres avec lui sa gentillesse, sa générosité et ses conseils éclairés,  son courage aussi. Il va nous manquer beaucoup. 
Toutes nos pensées vont aussi à tous les militants qui ont connu Albert bien avant nous.
Catherine Le Cunff

Message d’Isabelle EYMON,
2e adjointe au maire de la ville de Laval, en charge de la transition
environnementale et de l’écologie urbaine.
J’ai ressenti une grande tristesse en apprenant qu’Albert nous avait quittés. Tout en lui exprimait sa générosité envers le monde et  envers les autres. Il fait partie de ceux qui ouvrent des voies. Merci à lui pour sa manière si

Albert avec « ses » Verts. Photo : ©Europe Écologie Les Verts en Mayenne

naturelle d’accueillir chaleureusement. Merci à lui pour l’humanité avec laquelle il a mené des combats déterminants.
Isabelle Eymon

D’autres hommages encore…
– celui d’Europe Écologie Les Verts, à lire ici ;

– celui de Ouest-France, à lire ici ;

– celui du Courrier de la Mayenne, à lire ici ;

– celui du conseil d’administration de FNE Pays de la Loire où il avait été administrateur pendant 4 ans, à lire ici ;

 

celui de Michel ROSE, président de la Ligue de l’Enseignement-FAL 53. Albert y était encore administrateur et membre du bureau :
Mon cher Albert,
Tu t’es battu comme un vieux lion jusqu’au bout du bout de tes forces, nous adressant ainsi comme un dernier message « Allez les gars et les filles, ne cédez pas ! Ne cédez pas face à l’adversité, ne cédez pas au découragement, battez-vous encore et encore pour la cause que vous défendez, celle qui vous tient à cœur, celle qui vous parait juste… Vous le savez comme moi, il n’y a que les batailles que l’on ne mène pas qui sont perdues d’avance ! »
Tu étais un militant multi-cartes si je puis dire, un vrai militant, un combattant aux convictions bien ancrées pour affirmer tes idées et tes engagements envers l’école publique, la laïcité, les transports scolaires, l’environnement, les mal logés et les jeunes migrants…
Les injustices te révoltaient, d’où qu’elles viennent.
Tu ne mâchais pas tes mots parfois à l’encontre des puissants de ce monde.
Tu fus un compagnon fidèle de notre structure -la Fédération des Associations Laïques de la Mayenne – pendant de nombreuses années, comme administrateur et membre du bureau. Tu y avais trouvé je pense ces valeurs humanistes qui nous caractérisent et que nous partagions.
 Tu nous représentais dans un certain nombre de collectifs et associations amis comme RESF (Réseau Education Sans Frontières) et  le COLLEDIS 53 (Collectif d’Entraide et d’Innovation Sociale en Mayenne).
Car pour toi il ne fallait jamais oublier la dimension sociale de nos divers engagements sans laquelle il ne pouvait se construire un monde plus juste, plus humain, plus apte à intégrer les déclassés, les plus faibles, les plus déshérités…
Et malgré les difficultés, malgré les déceptions et les moments de doute,  tu croyais en l’Homme, en ce qu’il possède de meilleur en lui-même pour toujours remonter, comme le faisait le Sisyphe de Camus, le rocher de l’espoir vers le sommet de la montagne.
Mon cher Albert tu nous manqueras, ta présence nous manquera dans nos locaux de l’allée du Vieux St Louis à Laval, ta parole de vieux sage nous manquera dans nos réunions. Nous sommes tristes et nous pleurons ta disparition.

Sache que tu demeureras à jamais en nos mémoires car pour beaucoup d’entre nous tu étais un exemple de militant, engagé, chaleureux, humaniste.
Michel Rose, président de la Ligue de l’enseignement de la Mayenne-FAL 53.

– celui d’Évelyne FOURGEAUD, présidente de l’union des délégués départementaux de l’Éducation nationale (DDEN), Albert ayant été président jusqu’en 2017 ;

– celui de l’Avenir Agricole : « Spécialiste des milieux aquatiques et du traitement des eaux, il était l’un des co-fondateurs de la FE 53 en 2011, créée pour connecter les associations locales alors que venait d’être découverte une pollution aux PCB autour de l’usine Aprochim de Grez-en-Bouère. » 

L’association Animaux sous Tension (de gauche à droite) : Claudine et Henri Joly, Didier Brault, Serge Provost, François Dufour, Jean-Claude Olivier, Hubert Goupil et Albert Badier. A l’arrière : Anne Georgeault, Thierry Charuel et Alain Crouil – ©Avenir Agricole, samedi 4 mai 2019

Les commentaires sont fermés.